La sécheresse vaginale

La sécheresse vaginale est une affection très courante qui touche en moyenne 1 femme sur 6 à un moment ou un autre de leur vie, et 1 femme sur 2 en période de ménopause. Ce problème crée des inconforts qui affectent la vie sexuelle des femmes, et peut aussi entraîner des infections plus graves.

Mesdames, réjouissez-vous car il existe des solutions simples et naturelles à votre problème!

Qu'est-ce que la sécheresse vaginale?

On parle de sécheresse vaginale, ou de sécheresse intime, lorsque les tissus du vagin ne sont pas suffisamment lubrifiés. Ce manque de lubrification entraîne des frictions douloureuses lors des relations sexuelles qui causent des inconforts et des irritations susceptibles d'entraîner des problèmes plus graves.


Il faut d'abord savoir que le vagin est un milieu naturellement humide, car il élimine le mucus produit par l'utérus, et sa muqueuse contient des glandes qui sécrètent des substances lubrifiantes, notamment lors des relations intimes. À l'instar de notre microbiote intestinal, le vagin contient tout un écosystème de microorganismes, pour la plupart des bactéries et des champignons non-nuisibles dans des conditions normales. L'équilibre de cet écosystème est maintenu par deux facteurs : le pH et l'humidité. De plus des glandes situées au niveau du col de l’utérus sécrètent un liquide visqueux qui s’écoule le long de la paroi vaginale et emmène avec lui les peaux mortes et les germes pour nettoyer l'écosystème. Quand un de ces facteurs est déséquilibré, rien ne va plus!


La sécheresse vaginale rend plus vulnérable aux infections gynécologiques, altère la libido et perturbe l’harmonie du couple, et peut avoir des effets psychologiques non négligeables.


Principales causes de la sécheresse vaginale

La sécheresse vaginale peut causée par différents facteurs qui ont pour effet de dérégler l'équilibre hormonal, notamment : le stress, la fatigue, le diabète, la consommation excessive d'alcool, la prise de certains médicaments (antidépresseurs, antihistaminiques, diurétiques, etc.), la grossesse et l'allaitement, la ménopause, l'endométriose, les pathologies rénales, certains traitements contre le cancer, une hygiène intime inadéquate (hygiène excessive ou avec utilisation de savon à l’intérieur du vagin), etc.


Signes et symptômes de la sécheresse vaginale

On reconnaît la sécheresse vaginale à différents symptômes :

  • douleurs localisées au niveau du vagin

  • rougeur au niveau des organes génitaux externes

  • démangeaisons et/ou sensation de brûlure

  • irritations

  • douleurs lors des rapports sexuels

  • baisse de la libido en partie attribuable aux douleurs ressenties lors des rapports sexuels

  • brûlure lors de la miction

  • légers saignements après les rapports sexuels

  • infections urinaires et infections vaginales (p.ex. vaginite)

Solutions naturelles à la sécheresse vaginale

Il existe plusieurs solutions naturelles pour remédier à la sécheresse vaginale.


Tout d'abord, il importe d'éviter les savons parfumés ou autres lotions - qui ont pour effet de déséquilibrer le pH de la flore vaginale. Il faut aussi éviter les douches vaginales ainsi que la consommation excessive d’alcool et de drogues, pour la même raison. Prolonger les préliminaires est aussi recommandé pour optimiser la lubrification naturelle.


Huile de coco

Dans le cadre de la dinacharya (hygiène de vie quotidienne), l'Ayurvéda conseille aux femmes d'appliquer quotidiennement de l'huile de coco (biologique) sur les parties génitales pour favoriser la lubrification des muqueuses. De même, il est conseillé d'utiliser comme lubrifiant une huile végétale biologique - de préférence l'huile de coco - lors des relations sexuelle. L'Ayurvéda conseille également de s'assurer de bien nettoyer les parties intimes après les rapports sexuels et d'appliquer de nouveau de l'huile de coco biologique.


Shatavari

Le shatavari (Asparagus racemosus) est la plante adaptogène de choix pour la santé de la femme. En Ayurveda, le shatavari accompagne la femme à toutes les étapes de la vie pour favoriser l'équilibre hormonal. En sanskrit son nom signifie « la femme aux mille maris », qui lui vient de son action aphrodisiaque.


Elle est merveilleuse pour augmenter la lubrification au niveau vaginal. On l'utilise aussi pour tous les déséquilibres féminins : fertilité, syndrome prémenstruel (irritabilité, changement d’humeur, rétention d’eau et/ou prise de poids, douleurs aux seins, maux de tête, constipation, nausées, crampes), libido, bouffées de chaleur, sécheresse vaginale, etc.


Aliments riches en acides gras

La sécheresse vaginale peut provenir d’un déséquilibre des acides gras (oméga-3 et oméga-6). L’alimentation joue donc un rôle important dans l'équilibre de la muqueuse vaginale. Une bonne source d'acides gras sont les huiles : huile d’olive, huile de lin, huile de noix. Les poissons gras comme le saumon, le maquereau, la sardine, le hareng, etc., sont aussi une bonne source d'acides gras qui favorisent l'hydratation au niveau des muqueuses, y compris la muqueuse vaginale.












Références :

Passeport santé. « La sécheresse vaginale, un symptôme fréquent chez la femme ». https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Symptomes/Fiche.aspx?doc=secheresse-vaginale-symptome

Canesten. « Sécheresse vaginale ». https://www.canesten.ca/fr/vaginal-dryness/what-is-it

Medical News Today. « What are the health benefits of shatavari? ». https://www.medicalnewstoday.com/articles/322043#other-benefits-of-shatavari

161 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout