top of page

Le printemps selon l'Ayurvéda

Dernière mise à jour : 17 mai

Le printemps est assurément ma saison préférée! Même si j'aime la chaleur de l'été et l'ambiance de l'automne, j'aime sentir l'énergie qui remonte de la terre, le soleil qui regagne en puissance et nous énergise de sa lumière, entendre l'écoulement de la neige qui fond et le chant des oiseaux qui reviennent. Et j'aime surtout voir les plantes ressurgir dans mon jardin à mesure que la neige disparait.

 

Le printemps est une période de changement, de retour à la vie. En Ayurvéda, le printemps est associé au dosha kapha. Cette saison est caractérisée par l'humidité et la douceur, et par la fraîcheur qui laisse graduellement place à la chaleur. C'est une saison vénérée pour sa présence douce et nourricière.


Crocus dans un décor montagneux

Au printemps, les éléments terre et eau associés à kapha prédominent et s'accumulent dans l'environnement et dans notre corps. En effet, il y a naturellement une accumulation d’eau dans la nature en raison de la fonte des neiges, qui se liquéfient sous l’effet des rayons du soleil et augmentent l'eau et l’humidité dans la terre. C’est pourquoi cette saison incarne la lourdeur de l'humidité accumulée et peut nous paraître plus lente que, par exemple, l'été ou l'automne.

 

Ce sentiment de lourdeur accumulée peut nous amener à sentir un besoin naturel d'alléger et d'éliminer les effets lourds, denses, épais et huileux de la saison kapha à mesure que le changement de saison s’opère, pour évoluer en harmonie avec les rythmes de nature qui s’éveille. En sanskrit, le mot kapha peut se traduire par « ce qui fleurit dans l’eau », et décrit bien l’émergence de la nature après la fonte des neiges, et notre propre besoin de « renaître » après le long hiver.


Au printemps le kapha accumulé par le corps durant l’hiver est liquéfié par la chaleur du soleil. Cela peut conduire à une perturbation de la force digestive et du métabolisme, qui peuvent entraîner de nombreuses complications. ~ Charaka Samhita

Le processus printanier peut être revitalisant comme il peut provoquer un certain nombre de déséquilibres et de problèmes de santé. L’encombrement généré par l’accumulation d’éléments kapha provoque une forme d’engourdissement général au niveau physique et mental. C'est pourquoi le printemps est une saison propice aux états de congestion, comme la fonte des glaces peut générer des barrages sur la rivière.

 

Avez-vous déjà remarqué que les gens sont plus sensibles aux rhumes et autres infections au printemps? C'est l'excès de kapha à cette période qui explique les rhumes du printemps, la congestion, l’excès de mucus dans les sinus et les bronches, les allergies saisonnières (en partie du moins), le sentiment d'apathie, la difficulté à trouver la motivation, etc.


C’est souvent l’accumulation de toxines (āma) qui se retrouve dans l’intestin et les poumons qui veulent naturellement s’éliminer. Afin de ne pas aggraver ces symptômes, il est préférable de se synchroniser avec la saison et de modifier certaines habitudes pour se débarrasser de tout ce que le corps a accumulé, et ainsi redonner de la vigueur et de la vitalité à ses tissus les plus profonds.


Comment garder une santé équilibrée au printemps?

Vivre en harmonie avec la nature est l'un des meilleurs moyens de favoriser la santé et le bien-être, et de contribuer à l'équilibre du système immunitaire, de la digestion et de la constitution unique de chaque personne.

 

L’Ayurvéda nous enseigne que si nous continuons à nourrir les qualités associées à kapha, nous créons un excès qui entraîne un déséquilibre dans notre corps physique, mental et émotionnel. Nous voulons ainsi plutôt favoriser l’action, la chaleur, la légèreté, et tout ce qui favorise l’élimination et la détoxification.


Qualités kapha

Qualités recherchées au printemps

lourd

léger

froid

chaud

stable, statique

mobile

lent

rapide

huileux. onctueux

sec

doux, lisse

rugueux


Pieds dans la boue


Voici quelques trucs simples pour prendre soin de soi au printemps.


Se lever tôt

Comme le matin est une période kapha, se lever tôt permet de stimuler l'organisme et d'éviter les états de lourdeur et d'apathie caractéristiques de kapha. Il importe toutefois de dormir suffisamment, donc de se coucher tôt, et surtout d’éviter les siestes en journée.


Bouger

Faire de l'activité physique, surtout le matin, réveille et stimule kapha. On prévient ainsi l'accumulation et la stagnation des liquides dans le corps, y compris la lymphe et le mucus, responsables de la plupart des infections saisonnières.


Adopter le brossage à sec du corps

Le brossage à sec du corps vise à éliminer les cellules mortes de la peau et à stimuler la circulation de la lymphe et du sang. Cette pratique fait partie de la routine quotidienne (Dinacharya) en Ayurvéda et se fait au moyen d’un gant garshana. C'est un excellent moyen d'accroître l'énergie et la circulation le matin.



Adapter son alimentation

Manger des repas chauds et faciles à digérer, comme des soupes légères et ce kitchari printanier sera très bénéfique. De manière générale, réduire l’apport en eau, y compris dans la cuisson. Privilégier une cuisson au four plutôt qu’à la vapeur. Ajouter des épices réchauffantes et astringentes comme le gingembre, la cannelle et le curcuma pour contrer le froid et l’humidité associés à kapha et stimuler la digestion et la circulation sanguine. Éviter les fromages, ainsi que les aliments gras, lourds et/ou riches en sucres, de même que les aliments formateurs de mucus comme la banane et les arachides.


Le mélange d’infusion CCF et la confiture de gingembre seront excellents pour stimuler le feu digestif et nettoyer des pathogènes qui pourraient tenter de s'installer dans l’organisme.





Ce qu’il est important de se rappeler, c’est que l'objectif premier de l'Ayurvéda est de suivre les rythmes changeants de la nature. Le printemps étant une saison de transition, la routine printanière ne doit pas être rigide ni statique. Il faut savoir l’adapter selon les jours et les conditions extérieures.


Bon et doux printemps!


Sources :


Posts récents

Voir tout

Comentários

Avaliado com 0 de 5 estrelas.
Ainda sem avaliações

Adicione uma avaliação
bottom of page